Groix : 72 % pour Jean-Yves Le Drian
«Je passe un coup de fil au ministre pour le féliciter. Ce score illustre l’état d’esprit des Groisillons qui n’ont pas digéré la position de Goulard lors du vote de la DSP» dit D. Yvon qui sait que les négociations pour le futur bateau vont être ardues car ce «roulier est d’une conception ancienne». Le Télégramme 14/1215

Crèches maritimes. Le parrainage de L. Gourong
Lucien a inauguré l’exposition par un florilège savoureux d’histoires. Ainsi, a été racontée la mésaventure de J’seph et Tudi, son frère, virés du cabaret près du Vieux-Port, à l’heure de la fermeture, un soir au temps de Noël, avec une beudazée force 12 ? « une beudazée d’exportation ! »
Le Télégramme 14/1215

L’Histoire racontée par les écoliers de Saint-Tudy
Quelle histoire ! C’est le thème du spectacle de fin d’année proposé par les écoliers, vendredi soir, dans une salle des fêtes remplie. De la Préhistoire aux années 2000 en passant par la Révolution française, chorégraphies, costumes et décors étaient plus beaux les uns que les autres
Ouest-France 14/1215

Une défaite qui pourrait faire les affaires de Hollande
L’union de la gauche PS-PRG-EELV-Front de Gauche arrive en tête (37,9%) devant l’union de la droite et du centre (37,7%), reléguant le Nà un score de 24,4%. Les relations entre l’exécutif socialiste, jugé trop libéral, les écologistes et le Front de Gauche restent extrêmement tendues.
G. Clavel Le HuffPost 13/12/15

Côté Républicains, un camouflet pour Sarkozy
Protéger la République contre les Le Pen : tel était, disait-il, son «devoir». Une fois de plus, Sarkozy tente de restaurer son autorité de chef de parti mise à mal par la dynamique de la primaire. Alain Juppé et François Fillon ont clairement indiqué qu’ils n’entendaient pas rentrer dans le rang.
Alain Auffray Libération 13/12/15

Le grand “ouf” du monde de la culture
Dans les 4 régions où le F.N. était en capacité de s’imposer, des acteurs locaux du monde culturel, soulagés mais groggy après les résultats du second tour.G. Bouckaert : "On est complètement dépendants du politique. Le 13 novembre dernier, c’est la culture et notre manière de vivre qui ont été attaquées".
J. Maire S. Rahal Télérama13/12/15