L’Association des Professionnels de santé de l’Ile de Groix a communiqué hier à la presse les derniers développements de ses travaux.

Après deux ans qui ont vu se succéder projets, reculs et redémarrage, l’Agence Régionale de Santé continue de lui apporter son aide et la Cellule d’Appui Régionale pour les Projets d’Exercice Coordonné a validé ses efforts le 19/11. Si les instances politiques suivent, l’APSIG se transformera en Pôle de Santé et pourra par la suite créer une Société Interprofessionnelle de Soins Ambulatoires, habilitée à signer une convention entre APSIG, CPAM et ARS, avec aide financière à la clef.
L’amélioration des différents niveaux de soins est au coeur du projet ainsi que le travail de prévention.
Actuellement, seuls les représentants des professions libérales volontaires sont engagés mais des projets plus aboutis permettront d’y inclure les personnels salariés. La participation du CCAS est également vivement souhaitée.
La municipalité a clairement marqué son intérêt pour le développement de la structure assurant même de sa participation dans le cas où la Maison de Santé nécessiterait un projet immobilier. Dans ce cas, les échéances imposées par l’ARS exigent l’étude de cette réalisation avant 2017.
Le porte-parole de l’APSIG a regretté dans son exposé que le problème des transports de malades ne puisse être abordé dans ses travaux puisqu’il ne dépend que de décisions politiques. L’ARS, l’AIP et la CPAM pourraient établir un Comité local de Santé Inter-Iles qui porterait cette demande plus efficacement qu’une île isolée.

N’hésitez pas à poser des questions sur ce qui paraît nébuleux dans ce compte-rendu.

http://www.ffmps.fr/index.php/definitions/quest-ce-quune-maison-de-sante-et-un-pole-de-sante