Patrick Saigot pratique la mytiliculture autrement.
Patrick est un homme de projet. Biologiste, il a quitté un poste de formateur en aquaculture pour reprendre un élevage de moules en 2002. C’est cet esprit d’entreprendre qui a conduit Patrick Saigot à Madagascar pour y développer un élevage d’huîtres avec des partenaires locaux. Il présentera cette expérience dimanche dans le cadre des conférences de l’UPIG.
Ouest-France 30/01/16

Rendez-vous. Le calendrier de la semaine
Aujourd’hui, dernier jour d’exposition des affiches de C. Sévellec. Recyclerie. ouvert au public le jeudi, de 15 h à 17 h, et le dimanche, de 10 h à 13 h. Nettoyage de plages. Samedi 6, à 14 h à Locmaria. L’association de qi gong fête le Nouvel An chinois. Dimanche 7, Cinéf’îles propose quatre projections à tarif préférentiel à 10 h 30, 14 h 30, 17 h et 20 h 45,
Le Télégramme 30/01/16

Victoire ! Civitas ne se financera plus avec nos impôts !
C’est le résultat d’une pétition qui aboutit au respect des règles fiscales dont Civitas s’affranchissait en toute connaissance de cause. Ces intégristes incitaient au financement de leurs méfaits en sollicitant des dons de particuliers et de sociétés, dons qui faisaient bénéficier les donateurs de déduction fiscale. L’UFAL salue le travail de l’administration fiscale.
UFAL 29/01/16

Taubira, migrants, homosexuels : tous coupables !
Le secrétaire adjoint du syndicat de police Alliance : «Sur le profil d’Urvoas, ça peut nous convenir. Nous, on veut des signals forts (sic) pour défendre les policiers et les citoyens et des signals forts (re-sic) envers les délinquants. Le projet de loi va pas assez loin» Du coup, les policiers ne peuvent pas envoyer de signals forts de .9 mm envers les délinquants.
Samuel Gontier Télérama 29/01/16.

Quand l’armée se rebiffe
«La stratégie française est à trois jours.» Nos gouvernants comptent sur des résultats rapides pour améliorer leur popularité. Or, il est toujours absurde de conduire une guerre en fonction d’impératifs électoraux à court terme. L’opposition aurait fait la même choses. Sarkozy n’était pas indifférent aux gains de politique intérieure quand il conduisit de façon brouillonne notre intervention en Libye, en 2011.
J.C. GUILLEBAUD, La Vie 26/01/16