Réunion d’information : Les Insulaires
Festival. Réunion d’information sur la 5e édition du festival Les Insulaires qui se déroule sur l’île d’Aix les 23,24,25 septembre. Jeudi 4 février, 18 h 30, salle des fêtes. Gratuit. Contact : tourisme.durable@groix.fr
Ouest-France 01-02-16

Au menu cette semaine
Mardi : Le conseil d’agglomération se réunit à 17 h. Le vote du budget annuel et la construction d’une usine d’eau potable à l’île de Groix sont notamment à l’ordre du jour.
Le Télégramme 01-02-16

L’agglomération avec vous. Les élus réunis
En présence de plusieurs collectifs citoyens de l’agglomération, le groupe sans étiquette s’est réuni, samedi pour rendre compte de leur engagement dans l’agglomération. A. Hartereau, maire d’Hennebont ; P. Kerjouan, maire de Languidic ; A. Nicolas, maire d’Inzinzac-Lochrist ; J.M. Jacques, maire de Brandérion ; S. Gagneux, maire de Lanvaudan ; D. Yvon, maire de Groix.
Le Télégramme 01-02-16

LANESTER - As. nautique. Le programme de l’année
L’association de Saint-Guénaël a réuni ses adhérents, samedi dernier. Philippe Lefebvre, le président, a présenté les festivités de l’année : sortie en mer le week-end de l’Ascension, remise de chèque en faveur de la SNSM de Groix les 11 et 12 juin.
Le Télégramme 01-02-16

Un appel aux dons pour les migrants de Calais
«La situation des migrants à Calais, nous touche beaucoup, expliquent les étudiantes (éduc. spé.). » Une collecte au sein de leur établissement a déjà été organisée et elles se sont rapprochées de deux associations  : L’Auberge des migrants et Utopia 56 qui leur ont indiqué les besoins précis des migrants. La collecte durera jusqu’au 29 février. www.utopia56.com
Ouest-France 31/01/16
Quatre « éduc’ » contre l’intolérable
Elles sont quatre. Ils sont plus de 10.000. Les migrants de Calais, Maud Le Duigou, Anne Leclerc, Caroline Mao et Anna Le Dorze-Torrès ne supportent plus leur situation. Ou plutôt, ne supportent plus de ne rien faire. «Ces gens, dit Anna, ont fui des situations de guerre, ils ont tout laissé, et ils se retrouvent là, dans ces conditions, c’est juste pas supportable ».
M. Le Goascoz Le Télégramme 01-02-16

Macron veut un actionnaire stable pour STX
"Ce qu’il faut à STX, c’est un actionnaire stable, qui accompagne la croissance de l’entreprise dans le long terme. Nous poursuivons donc le dialogue avec l’actionnaire coréen, soit pour qu’il s’engage de façon pleine et entière, soit pour qu’on puisse se tourner vers de nouveaux actionnaires qui permettent cet accompagnement."
Ouest-France 01/02/16

Agriculture. «On n’a rien gagné en cassant "
On évoque le respect du milieu naturel, l’amélioration de la qualité des eaux en Bretagne, permis par ces fameuses normes françaises tant décriées par les agriculteurs. B.Segalen : «À quoi sert la casse, à part emmerder les Bretons et faire payer la collectivité ? On a cassé l’été dernier et ça n’a rien changé». Un brin las, l’homme en appelle aux pouvoirs publics.
P. Chapin Le Télégramme-01-02-16-
«On attend une autre hauteur de vue...»
J. Jaouen : «Je réaffirme avec force la vocation agricole et agroalimentaire de ce territoire. Dans la période que nous traversons, il est inacceptable qu’un parlementaire dénigre le travail des hommes et des femmes qui font vivre ce territoire. Les agriculteurs et les agricultrices de notre région attendent de leurs élus soutien, encouragements et perspectives ».
Le Télégramme-01-02-16-
J.Y. Le Drian : «Une crise du prix et une crise de la filière»
Le ministre a préconisé de miser sur leur savoir-faire et leurs compétences : qualité de leurs produits, efforts réalisés sur la traçabilité. « Ça supposera aussi pour les exploitations agricoles d’aller vers davantage d’autonomie, ce qui signifie une meilleure maîtrise de l’alimentation animale, de l’énergie consommée par l’exploitation et une modernisation ».
Le Télégramme 01-02-2016-

Gaz de schiste : le niet de Ségolène Royal
La ministre a annoncé que son ministère allait faire appel de la décision du T.A. de Cergy-Pontoise, qui a validé le permis pour procéder à des recherches de gaz de schiste. Elle a en outre affirmé de façon catégorique, à plusieurs reprises, qu’il n’y aurait « pas d’expulsion par la force » des agriculteurs installés sur le terrain du chantier de N.D.D.L.
F.L. Maire Info 01/02/2016

C. Taubira : un livre contre la déchéance de nationalité
L’ancienne ministre explique pourquoi elle s’oppose à l’inscription de la déchéance de nationalité dans la Constitution. Que serait le monde si chaque pays expulsait ses nationaux de naissance considérés comme indésirables ? Faudrait-il imaginer une terre-déchetterie où ils seraient regroupés », interroge l’ex-garde des sceaux.
France Inter 01-02-16
Le réquisitoire de C. Taubira «À qui parle et que dit le symbole de la déchéance de nationalité pour les Français de naissance ? Puisqu’il ne parle pas aux terroristes [...], qui devient, par défaut, destinataire du message ?» s’interroge l’ancienne ministre. Elle fait également part de ses inquiétudes devant la modification de la Constitution, dans un contexte où le Front National progresse.
Ouest France 31/01/16