La Bretagne sous la pluie et dans le noir


148 km/h enregistrés samedi au large de l’île de Groix. -
La Nouvelle République 14/02/16
Tempête. Des rafales jusqu’à 148 km/h
Hier matin, un vent puissant a secoué la Bretagne. Les rafales ont souvent atteint plus de 130 km/h, et même 148 à Groix (56) ! Vers 12 h, 21.000 foyers bretons étaient ainsi privés d’électricité. La compagnie Océane a annulé toutes les rotations avec les îles morbihannaises hier. Des risques de perturbations pour aujourd’hui sont également annoncés.
Le Télégramme 14/02/16
Tempête. Du spectacle sur la côte
Un vent de nord-ouest établi à force 9 : les courreaux de Groix sont blancs d’écume. Sur la pointe de Pen Men, sur les digues de Port Lay et de Port Tudy, la grosse houle vient se fracasser, propulsant des gerbes d’eau dans le ciel. Le spectacle grandiose attire les amateurs de sensations fortes, qui ont « capelé » leurs vêtements de gros temps.
Le Télégramme 14/02/16

Tour de la découverte. Fermée par précaution
E. Williamson :«Les éléments métalliques de la coupole sont dans un état de corrosion extrêmement avancé. La structure, la couverture et les planchers de la lanterne sont touchés. Des mousses isolantes sont également gorgées d’eau. Sans oublier les quelques vitres brisées par vent. De toute façon, pour l’instant, nous n’avons pas les marges de manoeuvre en termes de financement».
E. Gourvès Le Télégramme 13-02-16-

Loi Littoral. Belle-Ile et Landaul dans le viseur
Anicette Jacopin, (AALLPA) : "Nous avons découvert quatre permis de construire pour des terrains qui ne devraient pas être constructibles au regard de la loi Littoral : un à Bangor, deux à Locmaria, un à Sauzon. La loi Alur conforte les lois précédentes sur la densification des hameaux. On ne peut pas construire indéfiniment dans les campagnes.
Le Télégramme 08-02-16-

Précieuse préciosité Quel raffut, mes enfants !
La déchéance de nationalité, à côté, c’est du flutiau. On apprend que quelques « rectifications » prônées en 1990 validées par l’Académie française vont entrer dans les manuels scolaires. Il s’agit d’«anomalies» répertoriées. Toutes corrections parfaitement facultatives. Choeur de hurlements. Et l’on s’en prend à la ministre de l’Éducation nationale qui n’y est strictement pour rien. J’en reste coi.
Hervé Hamon Le Télégramme 14/02/16

La Cour des comptes et l’impunité des dirigeants défaillants
Le comité d’investissement de la Caisse des dépôts est saisi en janvier 2010, alors que tout a été déjà arrêté un mois avant. Véolia enregistre dans ses comptes une plus-value de 400 millions d’euros. En 2011, toute sa dette de la filiale est déconsolidée et transférée au bilan de la Caisse des dépôts, soit 950 millions d’euros. En prime, la Caisse des dépôts se retrouve au premier rang dans la gestion du dossier SNCM.
M Orange, Dan Israel et M. Goanec mediapart 11-02-16-
Poursuites en cascade à la Caisse des Dépôts
Deux anciens dirigeants devraient être renvoyés devant la Cour de discipline budgétaire et financière. Les cadres dirigeants de CDC Entreprises se sont auto-attribués sous couvert d’un plan d’intéressement, des actions de leur société. Ils ont organisé à leur propre profit la très fructueuse privatisation d’une société du secteur public, pourtant officiellement filiale à 100 % de la Caisse
L. Mauduit mediapart 10.01.16