Il faut une politique agricole incitative
Les élus de l’opposition se mobilisent sur la question agricole au moment des discussions sur la révision du Plu. Trois agriculteurs travaillent en bio sur 170 ha, dont une trentaine en maraîchage pour la vente directe, et un céréalier, qui n’habite pas l’île, cultive une centaine d’hectares en conventionnel. Une réunion avec la chambre d’agriculture sera organisée prochainement.
Ouest-France 03/01/17

Démographie. Un gain de 3.984 habitants
17 communes en augmentation, huit à la baisse. Lorient, avec 57.662 habitants, garde le leadership devant Vannes. La ville est d’ailleurs choisie à 41 % par les nouveaux habitants de l’agglomération, « ce qui prouve que les services rendus à la population pèsent dans ce choix », analyse Norbert Métairie. L’agglo prévoit 1.200 logements par an sur six ans.
Le Télégramme 04/01/17
Des hauts... et des bas
Population en baisse : Caudan : 6.691 (6.948) -0,8 %. Gâvres : 701 (752) -1,4 %. Groix : 2.247 (2.287) -0,4 %. Lanester : 21.865 (22.288) -0,4 %. Larmor-Plage : 8.125 (8.423) -0,7 %. Locmiquélic : 4.109 (4.160) -0,2 %. Lorient : 57.662 (57.812) -0,1 %. Port-Louis : 2.644 (2.808) -1,2 %. Quéven : 8.643 (8.780) -0,3 %.
Le Télégramme 04/01/17

Compteurs Linky à Lorient  : de l’électricité dans l’air
25 000 compteurs communiquantssont déjà installés par ENEDIS en pays de Lorient. Un collectif, les Citoyens éclairés, rassemble 130 adhérents. Il dénonce le seuil d’ondes portées "bien plus élevé qu’annoncé". L’association tire la sonnette d’alarme. Elle invite à une réunion-débat, ce jeudi 5 janvier, à 20 h, à la salle des fêtes de la mairie de Caudan.
P. Wadoux Ouest-France 03/01/17

Le maire de Saint-Nazaire et STX
Il a appelé l’Etat français à augmenter sa participation pour empêcher l’Etat italien de devenir majoritaire. DCNS pourrait prendre une participation de 15% au côté des 33% de l’Etat français, la partie française restant toutefois minoritaire. Le groupe militaire est notamment intéressé par les grandes dimensions du chantier de Saint-Nazaire.
J.B. Uval Huffington Post 04/01/17

Collèges publics et privés : pour un brassage social
Alors que l’Etat semble vouloir promouvoir la mixité sociale via la carte scolaire, il subventionne de fait son contournement en finançant massivement l’enseignement privé ; les salaires des enseignants y sont ainsi payés par nos impôts. Certains rétorquent qu’imposer des contraintes aux établissements privés risquerait, en France, de relancer la «guerre scolaire».
Un collectif de parents —Libération 03/01/17

Fillon soigne ses pauvres
Emmaüs Défi : F. Fillon nous a expliqué que la pauvreté doit relever avant tout du caritatif et que les emplois d’insertion pour la grande exclusion ne seraient pas concernés par la suppression des emplois aidés mais nos structures fonctionnent aussi avec des emplois tels que les contrats unique d’insertion et des contrats d’accompagnement dans l’emploi) »
L. Delaporte mediapart 3/01/17

Un agriculteur jugé pour avoir aidé des migrants
La loi prévoit une immunité pour les passeurs non rétribués, et agissant lorsque la vie des personnes recueillies est jugée en péril. Mais le parquet n’entend pas en faire bénéficier Cédric Herrou, jugeant qu’il n’a pas agi à titre humanitaire, mais par militantisme. L’homme réfute cette interprétation
M. Lannuzel europe 1 - 04/01/17