A bord de l’Idéros, goélette de Groix, 183 rescapés pour un Etat.

14h45 - mercredi 18 février 2009. Entrée libre.

A la suite de la conférence une présentation de la maquette de la goélette Idéros, propriété du Musée de Groix, sera faite par Mme Sylvie San Quirce, conservatrice du musée.

Mai 1945 : la fin de la guerre jette dans les camps de personnes déplacées des dizaines de milliers de Juifs survivants de la Shoah qui vont tenter de quitter l’Europe vers l’Amérique ou la Palestine.
Face à eux, outre l’Angleterre, qui maintient la stricte limitation de l’immigration, deux types d’acteurs :
D’abord les politiques : Ben Gourion et l’exécutif sioniste qui décident d’organiser l’immigration, légale ou clandestine, du maximum de survivants, quoi qu’il en coûte.
Des émissaires, dûment mandatés par la direction sioniste, rompus à l’action clandestine, sur le terrain, en Italie, en France, dans les Balkans. Ces hommes de l’ombre sauront s’adresser à l’opinion internationale, organiser et décider.