Le randonneur nouveau est arrivé

... Mais je ne suis pas certaine qu’on soit capables de le supporter !

Une jeune femme de Groix se baladait tranquillement dans les sentiers, ses écouteurs sur les oreilles, quand, soudain, un randonneur se plante devant elle, très énervé. Il a l’air en colère et lui fait signe de retirer ses écouteurs. Ce qu’elle fait, bien sûr, car peut-être a t-il besoin d’aide.

-" C’est pas trop tôt ! " lui dit-il d’un ton agressif.

Puis il continue, toujours aussi mal embouché :

-" Le Bourg, c’est où ?" (vous remarquerez le coté superfétatoire des formules de politesse, ce qui permet de gagner un temps fou dans les échanges)

-" Manifestement, dans ton cul !" n’était certainement pas la réponse qu’il espérait.

Il a pourtant dû s’en contenter mais je crains bien qu’avec de telles indications il soit encore là-bas, à errer sur la lande.