Plus de 200 spectateurs s’étaient déplacés, aussi pour le plaisir de se retrouver après l’été. F. Martin : « On est dans l’attente d’une solution pour le cinéma. Mme Peron souhaite le vendre. Elle nous a confié la salle pour la saison Cinéf’îles, car elle sait que nous avons acquis un véritable savoir-faire pour le téléchargement des films et pour utiliser le projecteur numérique ».

Le Télégramme 08/10/17