Depuis quelques jours, les étals du magasin de la rue du Port désemplissent à vue d’oeil. Les clients se bousculent comme jamais. « J’ai offert des bateaux de Groix comme cadeau de naissance, tout le monde a adoré. Je ne sais pas où je pourrais en trouver par la suite », déplore Martine qui vient d’en acheter trois, pour anticiper.

Le Télégramme 12-03-18