G Rouillard attire l’attention ... sur l’inquiétude de nombreux parents d’élèves, enseignants, formateurs quant aux conséquences extrêmement dommageables qu’aurait immanquablement la réduction des enseignements généraux en lycée professionnel.

Tous reconnaissent à l’école le devoir de préparer les jeunes au monde du travail. Mais tous partagent l’idée que l’école forme aussi des citoyennes et des citoyens, à l’esprit critique et en capacité demain de faire société. Le contexte actuel doit inviter à réinterroger les défis que constituent le civisme, l’exercice de la citoyenneté, la culture générale et donc la place des enseignements généraux dans le parcours des élèves. Il souhaiterait conaître ses intentions sur ces sujets.