Pour contribuer au financement de ces projets de vie sociale et partagée, un forfait pour l’habitat inclusif est attribué aux personnes handicapées bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé, de la prestation de compensation du handicap (PCH) ou d’une pension d’invalidité ainsi qu’aux personnes âgées. Il est versé à la personne morale chargée d’assurer leur réalisation. Encore faut-il que l’habitat inclusif concerné soit « retenu par l’ARS é à la suite d’un appel à candidatures ».

L. Galtier Maire Info 25/06/19