Peut-être ... mais dommageable, certainement !

Que nos deux futurs conseillers communautaires s’affichent dans le dernier sprint de la campagne avec le représentant lorientais de LREM à ces élections ne devrait pas leur attirer la sympathie de toutes les futures victimes des lois "chômage" et "réforme des retraites". Si l’on ajoute que le conseiller départemental approuve la politique de Goulard la plus antisociale qui ait existé, ça devrait faire réfléchir.

Eh oui, j’ouvre encore ma gueule... les lois limitant au maximum cette liberté n’ont pas encore été votées et j’userai de ce droit tant que je ne serai pas condamnée pour ce faire !

C’est donc légalement que je fais les compte-rendus des réunions électorales et que je peux de ce fait dire que, quand deux listes s’opposent, c’est qu’elles n’ont pas la même conception de la gestion d’une commune.

Il existe en France des villes où des progressistes parient sur l’avenir et engagent des crédits pour le faire et d’autres où des traditionalistes continuent la politique de gestion budgétaire à l’identique d’un budget familial. ET IL Y A DES ELECTIONS POUR LES DEPARTAGER .

Passionnée par la politique, ayant une présence CONTINUE de plus de 20 ans sur l’île, assistant à tous les conseils municipaux, bardée, de plus, des commentaires transmis par ma famille groisillonne entendus pendant toute ma longue vie, je m’arroge le droit d’avoir une opinion. Accessoirement, ayant été un temps administrateur de l’hôpital où je travaillais, je sais aussi qu’il y a plusieurs façons de gérer un budget et que, d’un CA à l’autre et compte tenu des aléas de la politique nationale, les engagements de dépenses pouvaient avoir une couleur "politique" différente.

Ainsi donc les candidats de la liste d’opposition ne font pas preuve de malveillance en promettant une gestion différente pas plus que moi en rapportant leur programme.

En résumé, ça me fait doucement rigoler de recevoir des leçons d’une candidate qu’on n’a pas plus vu aux réunions de Conseil Municipal que comme bénévole dans les assos grosillonnes !