Pour les seuls 2 640 festivals de musique annulés, selon les deux chercheurs, E Négrier et A Djakouane, elles pourraient atteindre entre 1,73 et 2,6 milliards d’euros, dans le pire des scénarios (1,2 à 1,8 milliard d’euros pour les festivals de musique), et entre 1,51 et 2,3 milliards d’euros dans le meilleur des cas (entre 1,02 à 1,53 milliard si l’on s’en tient aux seuls événements musicaux).

L Galtier Maire info 26/05/20