Si les partenariats sont « globalement maintenus » pour un tiers des associations, une sur cinq (19 %) juge, en revanche, « plutôt affaiblis » les partenariats publics et privés conclus en début de saison. Les difficultés financières sont également le lot des associations employeuses, relève l’enquête. 31 % d’entre elles ont « moins de trois mois de trésorerie devant elles ». Près de 4 000 craignent le pire des scénarios : le dépôt de bilan.

L. Galtier Maire info 25/06/20