La Cour d’appel de Bordeaux a confirmé qu’Enedis devait installer des filtres protecteurs sur les compteurs Linky de plaignants électrosensibles. En avril 2019, le juge des référés du tribunal de grande instance de Bordeaux avait tranché en demandant la pose d’une protection pour les personnes dont l’état de santé le justifiait. La Cour d’appel confirme ce jugement et donne un mois à Enedis pour s’exécuter.

D Laperche Actu-Environnement.com 24/11/20