Denis Biget, invité par l’association de MMes Le Guen et Le Goff, présente sa conférence

Le bureau. Annick Le Guen, présidente ; Jacques Bihan, vice-président ; Catherine Le Goff, secrétaire ;
Ouest-France 30/03/09

Seuls famille et amis de l’association sont invités

... Deus Patria Labor :-((

Pas besoin de cette exclusive pour ne pas risquer de m’y voir :
Outre que l’association de ces dames se sert abusivement des termes et objets se rapportant à l’Ecomusée, elle choisit de faire ses démonstrations au Presbytère.
Cela suffit amplement à démontrer son souhait d’exclusion d’une partie de la population.*

Le texte de Biget étant intégralement publié, ceux qui y trouvent un intérêt peuvent le lire ici :

Des écoles de pêche aux lycées maritimes et aquacoles
http://tc.revues.org/1351

…/…il faut comprendre sur quels principes le système de formation professionnel des pêches maritimes s’est formé, et quels sont les liens avec l’ensemble des courants de pensée de la société de l’époque. On s’aperçoit alors que le programme des connaissances requises pour exercer le métier et accéder aux prérogatives qu’il confère ne découle pas d’un savoir sui generis mais répond aux nécessités politiques, économiques et idéologiques des groupes concernés aux différentes époques de l’histoire. …/…

* faut-il rappeler l’auto-collant de sinistre mémoire issu de cerveaux tout autant communautaristes ?