Championnat des Bagadou. Lorient passe en première !

Les Lorientais ont joué leur nouvelle suite écrite par le penn soner à l’occasion de la naissance de sa fille. «La prestation s’est très bien passée, je suis vraiment satisfait, explique Yves Guevel en coulisse. On ne s’attendait pas à jouer en intérieur donc on a été un peu déstabilisé.
Le Télégramme 07.08.11

Thierry Mariani veut un "fichier des allocataires sociaux"
Selon lui, il s’agit notamment de "lutter contre les profiteurs ’du bas’ et les profiteurs ’du haut’ de l’échelle sociale. Entre 8 et 15 milliards d’euros est le montant des recettes perdues par l’Etat en raison du travail au noir : 10 à 12 % des entreprises seraient concernées par le travail illégal.
LEMONDE.FR 07.08.11

Sangliers : les algues vertes probablement coupables
«C’est une certitude qui est maintenant renforcée en l’état de nos connaissances», a assuré devant la presse locale le secrétaire général, qui laisse aux spécialistes le soin de déclarer les algues vertes coupables. Le H2S avait déjà été retrouvé dans les poumons de 6 sangliers autopsiés.
C. Bruneau Le Figaro 06/08/11
Les algues vertes mises en cause
La pollution, l’épidémie et l’empoisonnement écartés Reste qu’après un mois de prélèvements et d’analyses en tous genres, les services de l’État ont fini par éliminer une à une toutes les autres hypothèses pouvant expliquer la mort des 36 sangliers.
J.Vaillant Le Télégramme 7/08/11
La responsabilité des algues vertes se confirme
«Les gens hésitent à venir en Bretagne car ils sentent qu’on leur cache des choses. Il y a un changement de ton, on a l’impression que l’on sort de la politique du camouflage», s’est félicité C. Lesné.Les dernières analyses révèlent notamment la présence de 2,45 mg/kg de H2S dans les poumons du ragondin, soit plus de double du taux relevé chez le cheval mort en 2009.
Libération 06/08/11
Les algues vertes seules suspectes
Du côté des écologistes, Eaux et Rivières de Bretagne réagit : « La reconnaissance de la cruelle vérité n’est plus contestée par l’État. L’accélération de la mise en oeuvre du plan algues vertes est indispensable. »
V. CONSTANCE et P. SAULNIER Ouest-France 7/08/11
Eva Joly se donne dix ans pour résoudre le problème
Eva Joly veut changer le modèle agricole français, «avec les paysans». «On voit le mal-être des paysans qui sont prisonniers de leurs crédits. Il y a un nombre de suicides inacceptables dans cette profession qui souffre. Et je veux dire ici, haut et fort, que pour nous, les paysans ne sont pas les responsables. Ils ont fait ce qu’on leur demandait et nous allons, avec eux, changer de modèle», a martelé E. Joly qui n’hésite pas à dénoncer le système productiviste.
J. Vaillant et D. Morvan Le Télégramme 06/08/11

Affaire Tapie : Stéphane Richard mis en cause
Un ancien administrateur du CDR. sous couvert d’anonymat : «Quelque temps après l’élection de Sarkozy, Richard a convoqué un à un les membres du conseil du CDR. Et il nous a dit que la ministre avait décidé de recourir à l’arbitrage. Ou plutôt l’Elysée. Richard ne faisait pas mystère de ses liens avec Sarkozy ni du fait qu’il recevait ses instructions directement de l’Elysée.»
N. CORI Libération 06/08/11

L’Etat sauve l’Ordre des infirmiers de la déroute financière
L’Ordre des infirmiers allait se déclarer en cessation de paiement au 29 juillet. Quand sa banque lui a soudain accordé un répit… politique ? « Un ministre qui s’adresse à une société privée pour lui demander de sauver une autre société privée… c’est troublant », commente T. Duvernoy.
Malgré le risque de sanction, une majorité d’infirmiers a choisi la désobéissance : seuls quelque 100 000 (sur 500.000) d’entre eux sont inscrits au tableau, et moins de 60 000 sont à jour de cotisation.
L’indépendance vis-à-vis du politique a fait défaut à l’Ordre et ce sauvetage l’a discrédité encore plus aux yeux de nombre d’infirmiers.
S. Verney-Caillat Rue89 06/08/11