Le Cercle de l’Harmonie s’intègre discrètement dans le paysage culturel groisillon.

Ces musiciens professionnels, invités par Marie et Julien Chauvin, sont venus une fois de plus bénévolement offrir leurs prestations de qualité au public groisillon qui a permis par sa participation que le déficit soit moins important que l’an passé.
Il faut une foi chevillée au corps au couple Chauvin pour faire face financièrement (notamment à la douloureuse d’Océane), et des amis qui acceptent de camper pour limiter les frais.
Si leur projet de concerts se matérialise pour les vacances de Noël, ce ne pourra se faire qu’avec des hébergements offerts par leurs admirateurs. Ils sont déjà très heureux de l’aide que leur ont apporté par exemple, Elizabeth, Jean-Michel et Laurent pour leur coup de main et le prêt de décors ainsi que de l’accueil chaleureux des piliers du Fifig.
Entre préparation technique, répétitions et la charge de leur bébé, ils n’auront pas eu le temps d’apprécier leurs sites préférés : la Pointe des Chats, bien entendu, voisine de leur point de chute et la Chapelle de Quelhuit et son environnement, notamment la plage de Poulziorec.
Il y a des moments où l’on se dit que leur volonté de ne pas solliciter de subvention démontre autant de force morale qu’ils ont de talent.

Références de leur dernier CD :
Birth of a master - Ludwig van Beethoven Ref AM204 Collection Ambroisie Harmonia Mundi. _ (Depuis 2005, Julien Chauvin dirige avec le chef d’orchestre Jérémie Rhorer le Cercle de l’Harmonie.
Il enregistre en 2010 un florilège de sonates françaises avec le claveciniste Olivier Baumont et joue à cette occasion un violon de Nicola Gagliano de 1746 conservé au château de Versailles.)