A ne pas manquer !!!

Pour sa dernière prestation dans ce festival, Yann Stéphant a réuni une belle brochette de documentaires. Faut dire qu’avec La Nouvelle Calédonie comme île invitée d’honneur, le sujet était vaste et la production cinématographique locale foisonnante.
La colonisation, le bagne et Louise Michel, le massacre de la grotte d’Ouvéa, entre autres : de quoi animer des débats passionnés.
La présence de Mathieu Kassowitz pour l’avant première de son film "L’ordre et la morale" démontre que notre petit Festival est considéré comme une grande aventure culturelle par les connaisseurs.
Il ne doit pas s’en trouver beaucoup parmi les politiques au vu des maigres subventions accordées, en comparaison des dotations aux festivals continentaux du même style. Cette indifférence, pour ne pas dire plus, conduit au désenchantement de bien des bénévoles.