Extrait : Conversation avec… Macki Wea (le 17 août)

Macki Wea est au Fifig pour l’avant-première de « L’ordre et de la morale» de M. Kassovitz et, à l’entendre, il apparait évident que ce projet de film porté de longues années, négocié auprès des familles des victimes, des clans, du Sénat coutumier fut une aventure complexe et souvent douloureuse. Pour Macki, de façon individuelle, lui qui qui est frère de celui qui tua Jean-Marie Tjibaou et qui en endosse le rôle dans le film ; collectivement pour toutes les familles endeuillées et pour le peuple Kanak, mais aussi pour acteurs et techniciens souvent en larmes durant le tournage. Le film s’appuie sur la version de Philippe Legorjus, alors capitaine du GIGN, mais il prend aussi en compte, dit Macki Wea, l’interprétation des Kanak.../...
Probablement aucun film ne pourra rendre pleinement compte de la souffrance des concernés, amplifiés par le silence qui recouvrit les événements.../...

PDF - 278.7 ko