A l’appel d’une association de surfeurs locaux, rejoints par la population d’Etel qui compte de nombreux ostréiculteurs,les manifestants ont parcouru trois kilomètres, de la mairie d’Etel à la plage, avant d’être bloqués par un cordon de gendarmes à une centaine de mètres du navire.

Ouest-France 17/12/11