Accident de Port-Tudy. Une logistique impressionnante
«Tout est rentré dans l’ordre grâce à la compétence et la réactivité de tous», dit J. Puillon. Hier en soirée, la remorque, qui avait subi quelques travaux de sécurisation avant une expertise pour déterminer la cause de l’incident, pouvait embarquer et la circulation était rétablie.
Le Télégramme 07/04/12
De gros moyens déployés pour libérer la descente du port
En tout, deux heures ont été nécessaires pour mener à bien la mission.Le conducteur, vite sorti de l’hôpital, est indemne. Seuls un parapet en partie effondré, une façade égratignée et un panneau électrique sectionné sont à déplorer.
Ouest-France 07/04/12
«Les gros camions devront passer par la rue du Gal-de-Gaulle»
Des dispositions particulières pour le transit de ces engins seront vraisemblablement en réflexion rapidement. «Cela fait des années que je dis que les routes de l’île ne sont pas faites pour accueillir ces forts tonnages, » lance J. Puillon, qui compte bien rallier le maire à cette cause.
Ouest-France 07/04/12

Les personnes âgées veulent vieillir à domicile
Adapter son logement revient a minima à 4 280 euros, alors que le coût moyen mensuel d’une maison de retraite est de 2 200 euros. 69 % des personnes interrogées disent ne pas pouvoir assumer le coût d’un hébergement médicalisé. M. Boulmier : "Si la prise de conscience collective naissante s’accompagne d’une mutualisation des moyens publics, l’économie réalisable pour la dépense publique apparaîtra clairement."
Anne Jeanblanc Le Point.fr - 06/04/12

Un demi-million de Mac infectés : la fin d’un mythe
Fin mars, selon Dr.Web, plus de quatre millions de pages Web étaient infectées par Flashback et distribuaient donc le code malveillant à leurs visiteurs. Il s’agit ici d’un seul cas d’attaque, dont l’efficacité est décuplée par l’absence quasi systématique de logiciels de sécurité sur les ordinateurs produits par Apple.
Le Point.fr - 05/04/12

Procès Erika devant la Cour de cassation.
N. Le Magueresse : "Il est temps pour la France de se doter d’une véritable autorité maritime avec un ministère de la Mer et qu’ainsi une vraie politique de sécurité maritime soit mise en place en corrélation avec la volonté environnementale affichée dans les Grenelle I et II».
Le Télégramme 07/04/12
Erika : Goulard «se garde bien de crier au scandale» "Grâce à une politique européenne, on a beaucoup progressé ces dernières années en matière de sécurité au niveau européen : il y a plus de contrôles, de surveillance de l’état des navires dans les ports, on poursuit mieux les déballastages en mer. Si l’Erika a au moins servi à ça... »
Ouest-France 06/04/12

Politique. François Goulard sarkozyste de crise
"Au premier tour de la présidentielle de 2007, vous souteniez Bayrou. Vous avez été très proche de Villepin, aujourd’hui, vous faites campagne pour Sarkozy. Comment expliquez-vous ces variations?
- Aujourd’hui, la toile de fond, c’est la crise et dans cette élection, dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle n’est pas jouée d’avance, il ne faut pas se disperser à droite.
B. Le Néna Le Télégramme 07/04/12

Police. « Pas de logique comptable pour la sécurité !»
Une quarantaine de policiers se sont rassemblés hier. Ils accusent la RGPP de conduire à une dégradation du service avec la baisse des effectifs. «On fait appel à des réservistes ou à des réserves citoyennes, ces renforts civils qui auront suivi une formation de 15jours avant de porter l’uniforme !»
Le Télégramme 07/04/12
Des policiers dénoncent la dégradation de leurs conditions de travail
Selon D. Le Dourner, la RGPP a eu «des conséquences catastrophiques sur notre métier par une érosion régulière des effectifs, des départs en retraite, à peine à moitié compensé. Le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux ne doit pas ne peut pas s’appliquer à notre profession. »
Ouest-France 06/04/12

Emplois à domicile : des services surtout utilisés par les ménages aisés
Le taux de recours à ce type d’emplois est de 2 % seulement pour les 10 % de ménages les moins riches. L’inspection générale des finances juge que la niche fiscale des services à la personne est "anti-redistributive". Les 10 % des foyers les plus riches perçoivent 70 % de la dépense fiscale totale.
LE MONDE 05.04.12