Laurent Montassine expose jusqu’au 17/8 au Gripp

Après le succès remarquable de son exposition en galerie parisienne*, (reconnaissance de son talent mesurée au nombre de tableaux vendus), Laurent nous offre sa vision de l’avenir de Groix : huiles sur toiles de bouquets de fleurs fanées mêlées à la représentation de nos paysages familiers, réalisée en copies d’aquarelles et collages de personnages des plus inquiétants. Le tout reçoit le succès que Laurent mérite : les amateurs éclairés ne s’y trompent pas.
A apprécier également, les céramiques d’Anne Le Henaff, mêlant inspiration très personnelle et sûreté d’exécution, notamment dans ses poissons.
Monique Appéré présente sa perception de la nature vue de façon poétique dans ses photographies très soignées.

Le plaisir offert par le travail de ces artistes authentiques est refroidi par l’aspect de la grande salle du fortin.
Bien que des infiltrations et une humidité maximum aient été signalées depuis longtemps en mairie, rien n’a été fait pour améliorer l’étanchéité (ni même remplacer les vitres brisées). Les oeuvres ne pourraient être exposées plus d’une quinzaine sans subir de dommages irréversibles.

* http://www.gal-echaude.com/galmontassine.php