8 très courts métrages ont été projetés samedi soir afin de présenter le travail des stagiaires réunis par l’association "Regard vers l’autre" montée par D. Segrétain.

La plupart des jeunes ont montré Groix avec leur regard de continentaux. Des personnages de l’île se sont prêtés au jeu de l’interview. Nous avons pu admirer de superbes images, très originales, dans un film que ne renierait pas un Office du Tourisme soucieux de sa com. Nous avons aussi été amenés à réfléchir sur les dégâts environnementaux que l’homme produit sans aucun respect pour son cadre exceptionnel de vie : bouteilles et canettes dans la nature, abords d’entreprises dignes de pays du quart-monde... Certaines des oeuvres laissaient entrevoir des problématiques plus personnelles. L’ensemble des jeunes a été touché par la convivialité groisillonne.

Les stagiaires ont été contactés par le bouche à oreille entre relations des animateurs (sauf deux, envoyés par leur mission locale).
Espérons que l’année prochaine, si renouvellement il y a, davantage de jeunes du Pays de Lorient, et même de Groix, (pourquoi pas ?) puissent bénéficier de cette approche des métiers du cinéma.