Le feu dans le local du propulseur à bord du Saint-Tudy
L’Île de Groix devrait assurer seul la desserte. Ces rotations supplémentaires risquent, si la réparation devait tarder, d’engendrer un surcoût et de faire grincer des dents alors que la compagnie tente de faire des économies parfois contestées avec un seul navire en hiver.
Ouest-France 26/11/12
Départ de feu sur le Saint-Tudy
Le sinistre a été maîtrisé par les pompiers sur l’embarcadère de l’île et n’a fait aucun blessé. Après qu’une inspection du local a été effectuée, le navire a pu appareiller à l’heure prévue et a effectué la traversée sur un moteur. Le Saint-Tudy sera confié dès aujourd’hui aux mécaniciens.
Le Télégramme 26/11/12

Emmaüs. La collecte de textile a eu du succès
« Les gens étaient contents d’apporter leur contribution au projet porté par Retritex » précise C. de La Motte. C.Le Corre de Lorient-agglo, " Nous ne pouvons pas installer de collecteur à Groix car ce n’est pas adapté au climat marin et les vêtements mouillés seraient perdus ».
Le Télégramme 26/11/12
Une montagne de vêtements collectée ce week-end «Entre les familles qui viennent déposer les effets personnels d’un parent décédé et les personnes ayant succombé aux effets de mode, il y a un peu de tout dans ces sacs» note pour sa part l’ambassadrice textile à Retritex. Une nouvelle collecte est envisagée avant l’été.
Ouest-France 26/11/12

Pêcheurs-plaisanciers. La colère gagne les pontons
«Nous aurions l’obligation de sortir 30 à 40 jours par an. Pour les bons élèves, un bonus pouvant atteindre le taux maximum de 30%, pour les autres un malus de 100%. Cela représente un surcoût moyen de 1.000 €." explique Alain Bayaert du comité des pêcheurs plaisanciers.
Le Télégramme 26/11/12

Fête de l’Huma. «Le PCF n’est pas dans l’opposition»
«Nous sommes favorables à l’intérêt général et aux mesures qui permettront d’améliorer la vie quotidienne des hommes et des femmes de ce pays». Est-ce au nom de cet intérêt général que le PCF s’est prononcé en faveur du projet de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ? "
Le Télégramme 26/11/12

UMP ou la démocratie cocotière
Et Mazerolle explosa en vol. Il a avalé cinq ans de démocratie cocotière sarkozyste : les promesses non tenues, les enveloppes de papier kraft, le procureur Courroye, les sondages de l’Elysée, Jean Sarkozy à l’Epad. Sans parler des comptes de campagne de Chirac et Balladur, des intermédiaires libanais à piscine, les emplois fictifs, les faux électeurs, les frais de bouche de la mairie de Paris : c’était le jeu...
D. SCHNEIDERMANN @si 25//11/12