Si N.Métairie veut engager la reflexion en ayant la rentrée 2013 comme objectif, il prévient d’entrée que si toutes les conditions ne sont pas réunies, la mise en place de la réforme pourrait aussi attendre la rentrée de 2014. Il souhaite qu’il y ait une harmonie entre les communes de l’agglomération sur ce dossier. Il doit d’ailleurs rencontrer les maires très prochainement pour aborder le sujet.
C. Marteel et A. Dupuy Ouest-France 14/01/13

Privé : "Le fond du problème reste l’argent"
Thierry Bihan : "Nous souhaitons être associés dans la démarche. Si le mercredi, nous n’avons pas les moyens de mettre un système en place, certains nous quitteront. J’espère que le changement ne se fera pas avant 2014. Nous serons obligés de nous adapter. Mais le fond du problème reste l’argent."
Ouest-France 14/01/13