Conseil municipal. D. Jacquemin démissionne
D. Jacquemin élue en mars 2014 sur la liste «Ensemble pour demain», vient de présenter sa démission au maire. Ellesiégeait aux commissions des finances, scolaire, jeunesse, culture. Elle devrait être remplacée par la prochaine femme sur la liste dont le nom sera communiqué prochainement.
le Télégramme 05/03/15
Denise Jacquemin démissionne du conseil
Denise Jacquemin, conseillère municipale d’opposition, élue l’an dernier sur la liste de Claude Guiader, a présenté sa démission. Une réunion devait se tenir hier soir pour tenir compte du souhait ou non de l’intéressée de siéger et définir les nouveaux contours de l’opposition.
Ouest-France 05/03/15

Le chou de Lorient cuisiné aux petits oignons
Cécile Valentin : «D’autres animations vont être mises en place, dans les écoles, portant sur les produits locaux et de saison et sur le cheminement du légume, de la terre à l’assiette. L’objectif est de sensibiliser les plus jeunes aux produits de qualité et à une alimentation équilibrée»
Ouest-France 05/03/15

Rando patrimoine. Ouverte à tous, samedi
La deuxième édition de Rando patrimoine, ce week-end, est ouverte à tous. Les marcheurs sont invités à participer aux randonnées sur les boucles de sentiers balisés et aux nombreuses animations encadrées par une quarantaine de bénévoles autour de Cécile Valentin.
Le Télégramme 05/03/15

«C’est nous qui incarnons les valeurs de la Droite»
Jacques Morin ne s’embarrasse pas de langue de bois. . À ses côtés, Hélène de la Tullaye, 63 ans, a travaillé dans l’édition et comme documentaliste. Les suppléants sont Laurent Vienney, 28 ans, ingénieur chez DCNS, et Florence de Morel, 19 ans, étudiante, de Lorient.
Le Télégramme 05/03/15

Les candidats Front national pour Lorient 2
Pascal Baron, conseiller municipal fera équipe avec Héloïse Héraud. Les suppléants sont Olivier Tanguy, 40 ans, maraîcher. Il milite au FN, depuis 2007 et Jeanne de l’Estourbillon, 84 ans, adhérente également au Front National.
Ouest-France - 04/03/15

La décroissance, projet de société pour le futur ?
"La surconsommation matérielle laisse une partie de plus en plus importante des populations dans la pénurie et n’assure même pas un véritable bien-être aux autres." S. Latouche est économiste français, professeur émérite et objecteur de croissance. Il est un des penseurs et des partisans les plus notoires de l’idée de décroissance.
Lorient - Médiathèque - 20 mars à 18H30

Le neuf-quinze
Le prince celte et les emmerdeurs à petites cuillers Une loi de 2003 a ôté au secteur public le monopole de l’archéologie préventive. Les maires et autres aménageurs, obligés de creuser avant de construire, ont désormais le choix entre le public et le privé, des entreprises promettant, pour remporter le marché, de faire mieux, plus vite, et moins cher.
D. Schneidermann @si 05/03/15