"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell

"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell
Photos - Dessins
JPG - 42.2 ko

Ce chemin

personne ne le prend

que le couchant d’automne

Bashô


Lire la suite - commenter...

JPG - 18 ko

Ah te voilà découvert,
Beau Trou bien remuant....
Ton visage est frappant
De rudesse et de sévérité.
Tu attends ou en as tu l’air?
Tu réfléchis ou tu as pitié?
de ceux qui ont cru que tu étais l’Enfer................................ !

HG


Lire la suite - commenter...

JPG - 16.1 ko

Concours photo en Allemagne

( 40 participants)

Cette superbe photo de Nanard, prise à Groix,

a obtenu le premier prix. (...)

(cliquer sur la photo pour l’agrandir)


Lire la suite - commenter...

JPG - 23.2 ko

2 livrets de jeux à embarquer pour apprendre des choses sur la voile.
Inspirée des cahiers de coloriages pour enfant, Tiphaine Goupil a créé ces deux petits guides qui reprennent les thèmes du nautisme. (...)


Lire la suite - commenter...

Bravo Kéru et merci

Lire la suite - commenter...

La solitude est comme une pluie,
Elle monte de la mer à la rencontre des soirs.
Des plaines, qui sont lointaines et dispersées,
Elle va jusqu’au ciel qui toujours la possède
Et là, du ciel, elle retombe sur la ville.

.../...

RAINER MARIA RILKE
(photo ty dub’s que nous remercions ainsi que pour ses sympathiques voeux.)


Lire la suite - commenter...


JPG - 20.7 ko

Sports d’hiver dans le Jura ?
Faites un tour à Lamoura !

Vous y verrez, entre autres,
quelques photos de l’expédition
Bidons sans Frontières à Groix.

du 19/12 au 4/1


Lire la suite - commenter...

Photos Isabelle Leblond que nous remercions


Lire la suite - commenter...

JPG - 17 ko

Une plage de l’ouest, à l’autre bout du monde
Un ciel plein de nuages où les orages grondent
Le vent portait la pluie tel un fardeau sournois
Glissait au long des rues comme glisse la soie

Perdue dans l’Océan et dans la houle noire,
L’île oubliait le monde et s’effaçait au soir
Quand au sombre horizon le soleil se mourait
Une petite fille doucement y pleurait.
.../...

Jean Aubel


Lire la suite - commenter...


Articles précédents :
... | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | 160 | 170 | 180 | 190 | 200