"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell

"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell
En bref
JPG - 33.4 ko

Communiqué de L’APSIG
31/03/20 (extraits)
Propagation du Covid-19 sur l’île de Groix où une vingtaine de cas sont désormais probables , nombre qui a doublé en une semaine. À ce jour, il n’est pas forcément nécessaire de pratiquer un prélèvement spécifique, le test étant faussement rassurant une fois sur trois.

« Sur l’île, pour l’instant, tout va bien… »
Ouest-France 27/03/20
Sur l’île, nul cas de Covid-19 n’est encore à déplorer et les premiers cas suspects envoyés sur le continent ont été testés négatifs.


Lire la suite - commenter...


G. Darmanin annonce la mise en oeuvre d’un fonds de solidarité d’un milliard d’euros. "C’est une façon d’apporter leur contribution à l’effort de solidarité de la nation envers ceux qui sont dans les situations économiques les plus difficiles", glisse-t-il. Cet appel du ministre a agacé Jean-Luc Mélenchon. "#Darmanin fait la manche au lieu de rétablir l’ISF. "

LEXPRESS.fr 31/03/20


Lire la suite - commenter...

Les anciennes équipes continuent de délibérer normalement, mais elles doivent désormais envoyer en copie leurs décisions aux nouveaux élus, pour tout ce qui touche aux délégations du conseil municipal au maire. Là où le conseil municipal a été élu complet au 1er tour, il se réunira à une date fixée par décret, « au plus tard au moins de juin ».

Maire Info 30/03/20


Lire la suite - commenter...


"On ne manque pas de services. Nous avons deux supermarchés et une pharmacie ouverts tous les jours, les halles peuvent ouvrir plusieurs fois dans la semaine avec autorisation du préfet et le ramassage des ordures fonctionne normalement", souligne le maire de Groix qui a d’ailleurs pris un arrêté pour interdire la venue de personnes qui ne résident pas principalement sur l’île pendant la durée du confinement.

A Divoux, France Bleu 30/03/20


Lire la suite - commenter...

Leur nombre insuffisant et des doutes sur leurs résultats.

Quelques extraits d’un article du Monde du 26/03 :
Pourquoi la France ne dépiste pas davantage

"A noter que, pour diverses raisons, au fil de tout le processus depuis le moment du prélèvement, on peut rater le virus. Ainsi, des patients pourtant contaminés présentent un résultat négatif : ce sont des « faux négatifs »."
(...)


Lire la suite - commenter...

JPG - 30.7 ko

Les premiers patients ont été orientés vers l’hôpital afin de réaliser des tests de dépistage. F. Romieux, patron du canot : «Nous pouvons prendre en charge deux personnes. Nous devons décontaminer tout le bateau et jeter tout notre équipement en respectant les consignes. C’est une opération qui prend deux heures environ».
Tout le matériel de protection est acheté par la station sur ses fonds propres. Les dons sont les bienvenus.

Le Télégramme 25/03/20


Lire la suite - commenter...

Un membre du CN des barreaux : «Il faut s’attendre à une déferlante de plaintes contre l’Etat . Etant donné les polémiques sur l’absence de protection des personnels soignants et l’impréparation de l’Etat et des hôpitaux, les familles de victimes voudront demander des comptes». Accusant l’exécutif d’«impréparation» ou de «manque de réaction» face à la crise, responsables de l’opposition et membres du monde de la santé annoncent le lancement d’enquêtes parlementaires.

Le Monde 25/03


Lire la suite - commenter...

L’Etat semble être passé du mode sceptique au mode panique, déplore Alain Bauer. "Il faut tester, isoler, soigner. Il faut dépister tout le monde, pour identifier les porteurs et réduire et contingenter la pandémie. Il faut donner des masques à tout le monde. Pour rassurer. Pour permettre d’éviter la contagion par porteur asymptomatique. Il faut écouter le Professeur Raoult."

L de Raguenel Valeurs actuelles 24/03/20


Lire la suite - commenter...


Articles précédents :
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...