"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell

"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell
ARCHIVES
JPG - 18.4 ko

L’Association des Commerçants et le Collectif Citoyen de Groix affrètent un bus pour qu’une délégation d’habitants de l’île puisse rencontrer les élus départementaux lors de leur prochaine session.

Les inscriptions pour ce déplacement de mardi après-midi seront prises lors des collectes qui auront lieu demain samedi de 10h à 12h aux Halles et devant les supermarchés.

Lire la suite - commenter...

JPG - 22 ko

Ecole et cinéma. Zoom sur la deuxième saison
«Ecole, collège et cinéma» entame sa deuxième saison. L’association Cinéf’îles, qui est à l’initiative du projet, est toujours impliquée dans l’aventure. Près de 120 élèves de l’ensemble des établissements scolaires se sont rendus, soit au cinéma des familles, soit à la salle de Port Lay.
Le Télégramme 02/12/11

Liaisons maritimes : un bus partira pour Vannes mardi
«Face à la mise en place d’un service public de transport maritime au rabais, la mobilisation doit se poursuivre». Un bus sera affrété mardi pour se rendre à Vannes. Possibilité de s’inscrire sur le site (http://cocig.org) ou au marché et supermarchés samedi en fin de matinée.
Ouest-France 02/12/11

Spectacle de Noël de l’école publique
Les élèves de l’école publique de Groix font leur cirque. Les élèves de CP présenteront leur nouveau film « Il fait quoi ton père à Groix ? ». Samedi 3 décembre, 20 h 30, salle des fêtes. Tarifs : 4 €, Gratuit enfants maternelle et primaire.
Ouest-France 02/12/11

PS : désignations aux législatives
A Vannes, c’est un véritable vote de défiance à l’égard de la candidate Claude Jahier puisque 81,75% des bulletins ont été blancs ou nuls. Hervé Pellois, maire de Saint-Avé, sort renforcé et compte bien se présenter malgré tout.
Ouest-France 02/12/11

Un "discours d’amnésie" à Toulon

JPG - 30.8 ko

"C’était un discours de candidat. La situation d’aujourd’hui serait la faute à ce qui s’est passé il y a trente ans ? Mais où était-il ces dix dernières années ? Ce discours était un discours d’amnésie, pour effacer ses responsabilités", a accusé M. Sapin.
France Info 02/12/11
Commentaires des éditorialistes
"Ce meeting varois a quasiment pris des allures de convention d’investiture", s’agace J. Camus. "Rien n’a manqué dans la panoplie du parfait candidat : le bilan pro domo, les attaques sur la gauche. Au point même que l’on peut se demander s’il n’en a pas trop fait en dévoilant déjà sa stratégie de campagne par le menu.", affirme Daniel Ruiz .
Impasse
Ne rien dire de nouveau des marchés financiers tels qu’ils dysfonctionnent, c’est admettre le monde tel qu’il est et restera. Habillée de lyrisme rococo et cocardier, la seule vraie nouvelle de ce discours est là : le renoncement à toute forme de volontarisme politique.
N. DEMORAND Libération 02/12/11
Discours de Sarkozy : le nuage d’encre de Toulon
Sarkozy a monté l’opération dans un but très précis : prendre date, dans la perspective d’une préparation psychologique des Français à la mise sous surveillance allemande des budgets de l’Etat français. Le bref passage du discours sur la discipline, qui doit aller de pair avec la solidarité, et vice-versa, est compatible avec cette hypothèse.
D.Schneidermann @rrêt sur images 02/12/11

Lire la suite - commenter...

Boues de dragages : le conseil, unanime, émet un avis défavorable
« Quand le dossier signale des teneurs anormales en arsenic, chrome et nickel sur zone de clapage, il est écrit qu’ils ne viennent pas des matériaux déversés. Y aurait-il une mine de ces produits sur zone ? ». ironise le maire.
Ouest-France 01/12/11
«La mer restera une poubelle pour beaucoup d’élus» T. Bihan s’est montré très critique envers les élus continentaux. «Le maire de Lorient, le député et les trois conseillers généraux de Lorient ont émis un vote favorable. Il est important d’être fort et d’être contre». Avec cette nouvelle délibération, les élus regardent l’avenir avec appréhension.
Ouest-France 01/12/11
Le conseil en bref
Transfert du port de Locmaria : L’opposition ne prend pas part au vote. Le quorum n’étant plus atteint, le vote ne peut avoir lieu. Tarifs ski : Ils s’échelonnent de 175 € à 455 € en fonction du QF. La taxe locale d’équipement est remplacée par la taxe d’aménagement.
Ouest-France 01/12/11
Unanimité contre les boues DCNS
Le maire présente les plans de financement actualisés en fonction des derniers ajustements État-Région. La commune participe à hauteur de 20%. Le pôle enfance-jeunesse est doté d’un fonds spécifique pour les îles (FNADT), le module scolaire de LaTrinité et le Pôle solidarité.
Le Télégramme 01/12/11

Du sable pour Gâvres : analyser avant d’extraire
La commissaire enquêteur avait demandé que le sable soit analysé avant d’être extrait. C’est ce qui va être fait.L’analyse recherchera la présence éventuelle de métaux lourds, de TBT ou d’hydrocarbures. Car c’est un sable propre qui doit être utilisé pour recharger les plages gâvraises.
Ouest France 30/11/11

Un recours au conseil d’Etat contre Linky
Aucune étude d’impact des champs magnétiques n’aurait été réalisée, selon l’association Robin des Toits qui note également que la mise en place de ce compteur violait la loi relative à l’informatique et aux libertés, la collecte et le traitement de données présentant un caractère excessif. L’absence d’appel d’offres représente aussi une infraction du code des marchés publics.
C. Cygler 30/11/11 Actu-Environnement.com
lire aussi : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article122101

Karachi : la piste des retraits en liquide
Le 2 mai 95, à cinq jours du second tour de l’élection présidentielle, 397 500 francs sont versés sur le compte de M. Gaubert. Le lendemain, cette somme est prélevée sur ce même compte. Plus de dix millions de francs ont été décaissés entre 1995 et 1998, sans que l’on en connaisse la destination.
G. Davet et F. Lhomme LEMONDE.FR 01.12.11

Validation des comptes de campagne de Balladur
"une belle entourloupe" explique J. Robert. "Mon impression, c’est que R. Dumas, J. Chirac et E. Balladur se tenaient à l’époque par la barbichette. Les comptes du candidat Balladur accusaient 10 millions de francs de recettes d’origine inconnue. Ils étaient donc irréguliers".
LEMONDE.FR 01.12.11

Lire la suite - commenter...


Articles précédents :
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60