"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell

"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell
ARCHIVES
JPG - 24.4 ko

"C’est une communauté à part, des oubliés de l’Irlande. Mon coeur était avec les insulaires, on est partis sur un petit film de trente minutes à la base, à partir de John. Finalement, l’histoire a continué, j’ai été suivi, mais je n’avais aucune idée du fait que cela allait durer huit ans. Sur cette île, ils ne savent rien faire d’autre que la pêche, la leur retirer, c’était dramatique."

Télérama : Ce beau documentaire, de style naturaliste, dépeint des êtes au bord du monde. (...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 27.7 ko
Au Cinéma des familles
le dimanche 15 octobre à 17h :

"Barbara"
comédie dramatique de Mathieu Amalric

Avec Jeanne Balibar, Mathieu Amalric, Vincent Peirani...

Lire la suite - commenter...

Macron demande aux collectivités de diminuer leurs dépenses de 13 milliards d’€. Mais entre 2014 et 2017, les budgets des collectivités locales ont déjà été amputés de 10 milliards d’euros de dotations de l’État. Ces collectivits ont mis en place des plans d’austérité. Coupes dans les dépenses d’investissement, réduction du nombre de fonctionnaires, suppression de services publics, augmentation de leurs tarifs pour percevoir de nouvelles recettes…

Elsa Sabado Mediapart 10/10/17

Lire la suite - commenter...

Pas de remplacements des départs des agents en 2018 dans 46 % des collectivités

La baisse des dotations de l’Etat continue pour 58 % des collectivités et EPCI à peser sur les politiques RH, en particulier sur le recrutement (74 %), la pérennisation des emplois aidés (56 %), la gestion des contrats (51%) et la rémunération (43 %). S’agissant des dépenses de personnel, le baromètre HoRHizons 2017 indique une nouvelle stagnation pour une collectivité de moins de 3500 habitants sur deux.
E. Quemard Maire Info 11/10/17

Lire la suite - commenter...

JPG - 18.6 ko

— Mais ils ne respectent rien, ces salauds ?

C’est ce qu’on s’est dit. On ne pouvait pas laisser passer ça. À minuit, Katu et moi avons frappé aux portes des copains qui, à leur tour, sont partis réveiller leurs voisins. À une heure du matin, tous feux éteints, t’avais un vrai ballet de vélos et de voitures sur les chemins. Ce n’est pas un café que j’ai bu cette nuit-là mais vingt jusqu’à ce que la moitié de l’île sache qui avait piqué la robe de Rose et nous aide à laver l’injure faite aux morts et à la future mariée. En préparant notre bonne blague, on a piqué tellement de fous rires que si le con n’avait pas été aussi pinté, ça l’aurait réveillé.

— N’empêche qu’avec vos conneries, il y a eu mort d’homme. (...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 60.2 ko

Si le public fut attentif et studieux lors de la dernière séance du Conseil Municipal, le sérieux du sujet principal a dû couper l’herbe sous le pied des poseurs de question.

Il fut pourtant question d’herbe dans celle qui préoccupe des promeneurs. En effet, au moins deux chiens ont été grièvement blessés cette année par les piquets de fer dissimulés dans des buissons. Ces piquets soutiennent des grillages entourant des parcelles cultivées (puis quelquefois abandonnées) (...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 19.3 ko

La pierre blanche a revêtu sa nouvelle robe.
Il reste à terminer la "ceinture" noire.

Merci à S. et au groupe de Ludo

Lire la suite - commenter...

JPG - 27.1 ko

Plus de 200 spectateurs s’étaient déplacés, aussi pour le plaisir de se retrouver après l’été. F. Martin : « On est dans l’attente d’une solution pour le cinéma. Mme Peron souhaite le vendre. Elle nous a confié la salle pour la saison Cinéf’îles, car elle sait que nous avons acquis un véritable savoir-faire pour le téléchargement des films et pour utiliser le projecteur numérique ».

Le Télégramme 08/10/17

Lire la suite - commenter...

JPG - 24.9 ko

(Groix, un été 99)

— L’argent mal gagné, c’est comme la connerie, co. Plus tu en as, plus tu l’étales.

Il était pire que la bardane. À peine l’hiver en avait débarrassé l’île, il était là au printemps à marcher dans une tenue fluo qui lui donnait l’air d’un torero, pour monter ensuite dans sa décapotable et se lancer à la chasse aux indigènes. Il aimait ça, rouler les autochtones dans la farine et leurs filles sur la banquette arrière.
Ces gens-là n’ont pas d’humour, disait-il de nous. (...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 21.7 ko

La formation "référent.e digital" s’adresse à tous les profils motivés de 18 ans et plus, éloignés de l’emploi ou de la formation, qui souhaitent se former à un métier polyvalent dans le numérique au service des TPE, des PME ou des collectivités locales. Cette formation intensive s’étale sur 7 mois,

(...)

Lire la suite - commenter...


Articles précédents :
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60